Prix Valmy





Wolfgang Balzer aux côtés du Général de Corps d'Armée, Jean-Loup Chinouilh, Commandant de la RTNE et de Jacques Morizet, Ambassadeur de France et Président d'honneur du Haut Conseil culturel franco-allemand lors de l'inauguration du Musée
Wolfgang Balzer aux côtés du Général de Corps d'Armée, Jean-Loup Chinouilh, Commandant de la RTNE et de Jacques Morizet, Ambassadeur de France et Président d'honneur du Haut Conseil culturel franco-allemand lors de l'inauguration du Musée
Il y a vingt ans, le Mur de Berlin tombait, entraînant dans sa chute un profond bouleversement dans le monde et tout particulièrement en Europe. La France qui avait en charge différentes zones d’occupation militaire et civile, à Berlin notamment, a dû s’adapter. Ainsi, il y a dix ans, les dernières forces françaises stationnées en Allemagne (en dehors de celles appartenant à la Brigade franco-allemande) quittaient le territoire allemand laissant derrière elles une histoire militaire contemporaine particulièrement riche, commencée dès 1919. Berlin, Baden-Baden, Landau, Spire, Mayence,..., sont autant de lieux qui ont fortement marqué l’histoire militaire française mais qui restent encore aujourd’hui trop souvent méconnue par nos concitoyens.

Durant près de 50 ans, ce sont ainsi près de trois millions de Français (soldats, appelés, personnels civils de la Défense, familles,…) qui sont passés par les Forces françaises stationnées en Allemagne et qui ont été, comme le rappelait le Président fédéral allemand Roman Herzog lors d’une visite officielle en 1998 auprès de ces Forces, « le mastic entre nos peuples ».

Cette mémoire militaire française en Allemagne ne pouvait rester sans être davantage visible pour le grand public et pour les jeunes générations.

Un Mayençais, Wolfgang BALZER, Président de l’Association pour la promotion du Musée de la Garnison de Mayence (Förderkreis Mainzer Garnisonsmuseum e.V.), s’est évertué à cet effet, bénévolement, durant de nombreuses années et sur ses propres deniers, à préparer la mise en place de salles d’expositions militaires françaises au sein du Musée de la Garnison de Mayence, Mayence ancienne Préfecture française du département Mont-Tonnerre entre 1798 à 1814.

A force de volonté et de recherches, il a ainsi pu réunir de très nombreux documents et objets, que l’on croyait perdus, et qui lui ont permis de réaliser des présentations historiques et pédagogiques touchant à la présence militaire française à Mayence depuis 1919 ainsi que des biographies de personnalités militaires françaises y ayant vécu à un moment de leur vie (Général de Gaulle, Général Koenig,…).

Désireux de renforcer l’amitié franco-allemande à travers la mémoire partagée et de faire profiter le public allemand et français de ses recherches accumulées durant de nombreuses années, Wolfgang BALZER a organisé le 13 septembre 2008 l’inauguration des salles militaires françaises au sein du Musée de la Garnison de Mayence. Cette manifestation fut la seule rencontre de ce genre organisée en Allemagne dans le cadre des festivités organisées à l’occasion du 90ème anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. La qualité exceptionnelle de l’entreprise lui a permis d’obtenir le soutien personnel de la Présidence de la République ainsi que de nombreuses personnalités de part et d’autre du Rhin.

Si son entreprise a permis de mettre à l’honneur la présence militaire française dès 1945, elle n’en a pas pour autant oublié cette présence entre 1919 et 1930. C’est d’ailleurs la première fois qu’un tel lieu met à l’honneur les troupes françaises de l’entre deux guerres.

Bien plus qu’un lieu d’exposition, ces salles militaires françaises au sein du Musée de la Garnison de Mayence sont un véritable témoignage pour les plus jeunes générations de la Grande Région, de France et d’Allemagne. C’est le témoignage de la volonté de citoyens français et allemands de mettre en valeur un devoir de mémoire partagé et de favoriser l'accès de tous à cette formidable source d'informations et de réflexions que sont les sites de mémoire en direction des plus jeunes générations. L’initiative de Wolfgang BALZER a permis à cet effet de mettre en place un projet qui devrait voir le jour en 2011 avec de jeunes scolaires français grâce à un partenariat entre le Musée de la Garnison de Mayence et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre de la Moselle et du Bas-Rhin.

L’initiative bénévole et privée de Wolfgang BALZER a permis non seulement à de très nombreux Mayençais de découvrir un aspect inconnu de l’histoire militaire française mais aussi au public français, notamment celui frontalier de Lorraine et d’Alsace, de découvrir ou de redécouvrir notre histoire militaire au moment même où les autorités lorraines, sarroises et rhénans-palatines signaient en décembre 2008 une déclaration en faveur d’un travail de mémoire partagé au sein de la Grande Région (Lorraine, Sarre, Rhénanie-Palatinat, Luxembourg et Wallonie).

A travers son initiative, Wolfgang BALZER devient donc l’un des précurseurs d’une mémoire partagée franco-allemande transfrontalière qui est un modèle pour la Grande Région, la France et l’Allemagne. Son initiative remarquable a ainsi permis de maintenir une mémoire militaire française en Allemagne.

Missionnaire de l’amitié entre nos deux peuples, inlassable défenseur d’une mémoire militaire française en Allemagne, il méritait de se voir honoré pour son engagement. Il a ainsi été tout désigné pour devenir le lauréat 2009 du Prix « VALMY ».

La remise du Prix « VALMY » du Cercle Esprits de Défense à l’Académie des Sciences Morales et Politiques aura lieu le lundi 16 novembre 2009 à l’Institut de France à l’occasion de la séance solennelle annuelle de l’Académie.