Prix Valmy





La Bataille de Valmy
« Aujourd'hui s'ouvre une ère nouvelle de l'histoire du monde. »
Goethe, in Campagne de France

Il est des dates, des événements qui changent l’Histoire, qui façonnent les Nations.

La bataille de Valmy du 20 septembre 1792 est assurément dans l’Histoire de France, dans l’Histoire républicaine de la France un événement considérable.

Outre le fait qu’elle permit à la Révolution française d’être sauvée de l’invasion étrangère, et à la convention de proclamer la première république dès le 21 septembre 1792, la Bataille de Valmy est aussi le lieu où l'idée de Nation prend tout son sens.

La Nation n’est dès lors plus seulement l'instance qui décide et commande, comme l'avait définie le Serment du jeu de paume, mais devient principalement l'union d'un peuple entier autour de l'esprit de la Révolution et des valeurs républicaines.

Ce rassemblement, correspondant à l'ambition démocratique de fonder un lien social sur la liberté et l'égalité des citoyens né de Valmy, fut également à l’origine de l’amalgame du 23 janvier 1793 qui permit de réunir deux armées : l’ancienne armée royale et les bataillons des volontaires nationaux. Elle inaugure le passage des armées de métiers aux armées de conscription qui verront le jour en France le 5 septembre 1798 par la loi Jourdan-Delbel instaurant le service militaire obligatoire.

La force militaire est donc désormais associée à l'idée de Nation, elle devient une armée du peuple au service du peuple tout entier et de la République, elle préfigure déjà ce qui est aujourd’hui communément appelé le lien Armées-Nation.