Un gendarme radié des cadres pour s'être exprimé



Un gendarme radié des cadres pour s'être exprimé

En 1960, un général français, le Général de la Bollardière avait été radié des cadres pour une question de liberté d’expression. Celui-ci s’était alors exprimé, en pleine guerre d’Algérie, contre la torture.

Depuis un demi-siècle, on n’avait plus vu cela. Or le président de la République, Nicolas Sarkozy, vient de radier des cadres en cette fin mars 2010 un chef d’escadron de la Gendarmerie nationale, Jean-Hugues Mattely, qui avait dénoncé, dans le cadre d’une étude qu’il avait menée en tant que chercheur associé au CNRS, le rapprochement de la police et de la gendarmerie au sein du ministère de l’Intérieur. 

Cette décision du Président de la République risque encore de l’isoler un peu plus des gendarmes qui vivent encore mal, pour beaucoup d’entre eux, ce rapprochement gendarmerie-police mis en place il y a un peu plus d'un an.

La décision prise par le Président de la République de radier un militaire pour une question de liberté d’expression pose plusieurs questions essentielles :

1)     la remise en cause de la liberté d’expression non pas d’un militaire mais d’un citoyen chercheur associé

2)     l'inégalité totale en matière liberté d’expression entre les personnels de la Police nationale et ceux de la Gendarmerie nationale. Les premiers bénéficiant de syndicats particulièrement revendicatifs dans le cadre de ce rapprochement, les seconds devant subir derrière le devoir de réserve qu’impose leur statut militaire. 

Cette affaire et sa décision plus que disproportionnée pose d’une façon plus générale la question de la place du militaire au sein de la société française : droit d’expression, droit de réunion, droit d’association, droit politique... Le militaire n’est serait-il pas un citoyen comme un autre ?

Depuis 1945, la place du soldat en France n’a que très peu avancée. Sans doute que le temps est venu de lui redonner sa place à travers des propositions en phase avec notre temps. Le Sénat français avait en ce sens réalisé en 2002 une étude comparée (voir document ci-joint) tout à faire remarquable sur les droits politiques et syndicaux des personnels militaires. Elle avait permis d’étudier les cas de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et du Royaume-Uni. Il y a au sein de cette étude des propositions qui permettrait non seulement de faire du soldat un citoyen  mais aussi de renforcer indéniablement le lien armées-nation.

Réagissez également sur notre forum « les militaires sont-ils des citoyens comme les autres ? »



Gregory DUFOUR




1.Posté par cdtbkr le 04/04/2010 20:36
Juste une petite rectification: il me semble que le général de Bollardière (ex-FFL et officier des parachutistes) a écopé de 60 jours d'arrêt de forteresse mais n'a pas été radié des cadres.
Sur le fond, je fais deux constats:
- les politiques ne connaissent plus le monde militaire
- visiblement, la haute hiérarchie de la Gendarmerie a avalisé la fusion Gendarmerie - Police sans défendre les intérêts de l'institution, considérant , par discipline, que tout ordre venant d'un politique doit être exécuté.
Malheureusement, cette attitude est souvent prise par les échelons inférieurs comme un manque de caractère et de charisme.
Mais, comme l'a dit le maréchal LECLERC, "On ne doit pas exécuter un ordre si c'est une connerie". Autres temps, autres moeurs, mais réforme que nous paierons très cher, le moment venu.

2.Posté par élisabeth pannetier le 08/04/2010 23:13
babou
Alors vous ne pouvez pas mieux exprimer ce que je pense !!! Encouragements à faire savoir ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...