"Ils s’instruisent pour mieux servir"



Insigne ORSEM 2012 « Colonel Pierre MESSMER »
Insigne ORSEM 2012 « Colonel Pierre MESSMER »
Vendredi 24 aout 2012 s’est déroulée la remise des diplômes de l’ESORSEM (Ecole Supérieure des Officiers Réservistes Spécialistes Etat-major). Ce diplôme (équivalent du Diplôme d’Etat-Major) pour les militaires d’active) couronne un cursus particulièrement exigeant, que seuls 25 officiers réservistes français et 6 étrangers ont réussi cette année.

Point d’orgue de la formation continue des réservistes, le cursus ORSEM est une spécificité française issue d’une tradition plus que centenaire, née de la volonté du Commandant Mariotti de permettre aux officiers réservistes d’atteindre le très haut niveau de qualification nécessaire pour leur permettre de prendre une place pleine et entière dans l’armée française.

De cette volonté est ainsi née l’ESORSEM (Ecole Supérieure des Officiers Réservistes Spécialistes d’Etat-Major), qui, fidèle à sa devise ("ils s’instruisent pour mieux servir"), propose chaque année un cursus en 3 ans pour atteindre la pleine capacité de servir en Etat – Major.

Après le stage d’Initiation aux Technique d’Etat-Major (SITEM), le Certificat d’Etat-Major (CEM), le Diplôme d’Officier Réserviste Spécialiste Etat-major (DORSEM) n’est accessible qu’après un concours particulièrement exigeant et une dernière formation de 3 semaines. Connaissances interarmes, thème tactique et le très redouté grand oral sont les trois épreuves à surmonter pour accéder au stage final.

Le Lorrain Philippe Hansch est l'un des heureux diplômés des ORSEM 2012
Le Lorrain Philippe Hansch est l'un des heureux diplômés des ORSEM 2012
Cette année, 25 stagiaires français, dont 4 lorrains, et 6 officiers des pays amis et alliés (Suisse, Allemagne, USA, Danemark, Canada) ont été diplômés au cours d’une cérémonie présidée par le Général Jean-Philippe Margueron, Major Général de l’Armée de Terre. Ils forment la promotion Pierre Messmer, en hommage à ce grand homme français, successivement compagnon de la libération, officier brillant, puis homme d’Etat et Académicien.

Désormais diplômés, à l’équivalent du Diplôme d’Etat-Major (DEM) des officiers d’active, les "ORSEM" peuvent accéder au corps des officiers supérieurs, et postuler à l’ensemble des missions d’Etat-Major pour lesquelles les armées françaises sont très demandeuses de personnels. Ils pourront alors mettre en œuvre l’ensemble des connaissances et techniques enseignées durant le cursus et perfectionnées lors de leur stage de formation au mois d’août, avec en premier chef la MEDO (Méthode d’Elaboration d’une Décision Opérationnelle).

Pour les Capitaines Philippe Hansch (GSBdD de Metz) et Claude Barboni (3ème RHC à Etain), les prochains mois permettront d’appréhender ce savoir-faire au cours des exercices qui ne manqueront pas de faire appel au renfort des réserves. Par ailleurs, nul doute que la maîtrise de ces techniques constituent un plus dans leur activité professionnelle quotidienne.





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...