Un caporal-chef de la Bundeswehr reçoit la médaille française de la valeur militaire



Le Caporal-Chef Samuel Lienerth décoré de la croix de la valeur militaire
Le Caporal-Chef Samuel Lienerth décoré de la croix de la valeur militaire

Le caporal-chef de la Bundeswehr Samuel Lienerth s’est vu décoré le 9 février 2009 dans la caserne de son régiment, le Feldjägerbataillon 452, de Stetten am kalten Markt (Bade-Wurtemberg) de la croix de la valeur militaire par l’attaché de défense français près l’ambassade de France en République fédérale d’Allemagne, le Général de division Bruno Pinget.

Parti en opération extérieure au Kosovo, Samuel Lienerth avait pour mission d’assurer la protection de l’équipe du SIRPA de l’Armée de Terre afin qu’elle puisse réaliser un reportage à Mitrovica lors d’une manifestation serbe contre l’indépendance du Kosovo en mars 2008.

La situation dégénérant très vite, les soldats de la KFOR furent violemment attaqués et le cameraman M. Letourneur se trouva dans la ligne de mire d’un tireur isolé. C’est alors que le caporal-chef Samuel Lienerth, ayant perçu le danger, fit montre d’un sang froid extraordinaire en empoignant le cameraman désigné pour l’entraîner en lieu sûr.

Le Général de division Bruno Pinget souligna lors de la remise de la décoration que Samuel Lienerth était avec son  unité un exemple pour tous les soldats allemands et français, qui combattent côte à côte ensemble. Ce courage démontre en effet l’intensité de la coopération franco-allemande d’un point de vue militaire.

Le caporal-chef Samuel Lienerth avait déjà reçu le 5 février dernier des mains du ministre fédéral de la défense, M.Jung, la croix d’honneur de la Bundeswehr échelon or, pour avoir sauvé la vie du cameraman français. Il est regrettable que le ministère fédéral de la Défense ne lui ait pas décerné la croix d’honneur de la Bundeswehr pour courage (mit Tapferkeit). La croix d’honneur échelon or étant plus du niveau d’une médaille française de la défense nationale et non d’une croix de la valeur militaire.

crédit photo : Presse- und Informationszentrum der Streitkräftebasis / Ströter






Dans la même rubrique :
1 2 3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...