Trois soldats français tombent en Afghanistan



Matthieu Toinette
Matthieu Toinette

Le début 2010 aura été particulièrement meurtrier pour les troupes françaises actuellement déployées en Afghanistan.

En l’espace de trois jours, trois soldats auront perdu la vie.

Mathieu Toinette et Fabrice Roullier, tous deux soldats, l'un servant au 402ème Régiment d’Artillerie (Châlons-en-Champagne), et le second à l’Etat-Major de la 1ère Brigade mécanisée (héritière de la 1ère Division blindée), sont tombés en Afghanistan suite à une attaque de talibans. 

Mathieu Toinette était sous-officier, adjudant titulaire du diplôme d'État d'infirmier, est tombé à lors d’un accrochage avec des Talibans le lundi 11 janvier 2010. Âgé de 27 ans, célibataire, ce membre du service de santé des armées avait été affecté au 402ème régiment d'artillerie de Châlons-en-Champagne en décembre 2007. Ses qualités avaient été reconnues lorsqu'il avait été envoyé dans une OMLT (Operational Mentoring and Liaison Team - Equipe de liaison et d'encadrement), qui ne recrute que les meilleurs éléments des unités désignées. Le communiqué officiel de l'armée de terre précise que le jeune homme avait rejoint l'Afghanistan le 21 septembre 2009, en compagnie de cinquante autres militaires de la 1ère Brigade mécanisée. 

Fabrice Roullier, lieutenant-colonel âgé de 39 ans, a été touché alors qu'il effectuait, le lundi 11 janvier, une patrouille en milieu de matinée dans la vallée d'Alasay, en compagnie d'une section de l'ANA (Armée nationale afghane). Il a succombé le mardi 12 janvier à de graves blessures après avoir été évacué vers l'hôpital de Bagram. Il s'était engagé à 24 ans et servait depuis juillet 2008 à la 1ère brigade mécanisée de Châlons-en-Champagne. Le soldat était en charge de l'entraînement et de la formation d'une section de l'ANA.


Harouna Diop
Harouna Diop

Un autre soldat, le maréchal des logis Harouna Diop, a été tué, quant à lui, mercredi 13 janvier en Afghanistan, lors d'une attaque contre son VAB dans la région de Mahmud-e-Raqi entre les bases de Nijrab et Bagram. Agé de 40 ans, il s’était engagé en tant qu’appelé au 6ème RPIMa pour s’engager ensuite comme EVAT au 8ème RPIMa au sein duquel il servira jusqu'en 1998. Il sera ensuite affecté au 517ème régiment du Train à Chateauroux. Devenu sous-officier en 2008, il servira dans la spécialité des "circulateurs" du Train, comme chef de patrouille. L'Afghanistan, où il était intégré au sein d'une OMLT, était sa dixième opération extérieure : Cambodge, ex-Yougoslavie (3 séjours), Congo, Tchad, Cote d'Ivoire, Kosovo (2 séjours). Harouna Diop était marié et père de six enfants.

Les décès de ces soldats portent à 39 le nombre de militaires français ayant trouvé la mort en Afghanistan depuis le déploiement des premières troupes alliées, fin 2001. 

Dans un communiqué de la présidence de la République publié lundi 11 janvier, Nicolas Sarkozy réaffirme son "soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes", condamne "avec force cette violence aveugle" et "exprime la détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force internationale d'assistance à la sécurité".  Le Sénat a également abordé la question de la présence française en Afghanistan à travers deux questions posées au gouvernement jeudi 14 janvier par les Sénateurs Didier Boulaud et de Josselin de Rohan.

Toutes nos pensées vont aux familles de ces trois soldats, de leurs proches, de leurs compagnons d’armes. Qu’ils reposent en paix. 

Nos pensées accompagnent également nos soldats blessés auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement ainsi qu’à leurs compagnons d’armes restés en Afghanistan.


Trois soldats français tombent en Afghanistan






1.Posté par Association Nationale ANT-TRN le 16/01/2010 14:23
Le Président national ,les membres du bureau et les adhérents ,s'inclinent respectueusement devant nos camarades
morts pour la France , et adressent leurs sincères condoléances aux familles de ces militaires durement éprouvées.

2.Posté par Sand le 16/01/2010 16:00
Très bel article

3.Posté par Bernadette le 17/01/2010 16:42
Article et photos très émouvants ; merci

4.Posté par élisabeth pannetier le 03/03/2010 00:08
je compatis à la douleur des familles que l'on ne doit pas oublier . Nous devons nous souvenir qu'ils représentaient notre pays pour maintenir la paix ! Que ces jeunes gens ont sacrifié fièrement leur vie pour honorer ce qui leur avait été demandé et ce à quoi ils s'étaient préparés . Respect je dois à nos compatriotes que je ne dois pas oublier .

5.Posté par tapha camara le 03/04/2010 04:56
Hommage à notre courageux harouna. Toute la fammille te porte sur son coeur. On t'oublie jamais. Que la terre vous soit légère et que le bon dieu vous accueille sur son paradis. amin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...