Réforme des armées françaises et américaines pour lutter contre le terrorisme



Soldat américain de la 561ème Compagnie de Police militaire rattachée à la 10ème Division de Montagne près de Bagram en Afghanistan
Soldat américain de la 561ème Compagnie de Police militaire rattachée à la 10ème Division de Montagne près de Bagram en Afghanistan

Depuis la chute du Mur de Berlin et la fin du pacte de Varsovie, le monde est confronté à de nouvelles menaces à commencer celle du terrorisme. S'il n'est pas moins sûr qu'il y a quelques années, il peut être moins stable et impose à cet effet aux armées des pays membres de l'OTAN et de l'UE d'accompagner ce changement à travers une modification du format de leurs armées.

A cet effet, la France a souhaité se doter à partir de 1996 d'une armée professionnelle lui permettant d'intervenir plus rapidement aux quatre coins du globe dans le cadre de l'ONU, de l'UE ou de l'OTAN. La création du Commandement de la Force d'action terrestre mais aussi  l'engagement de la France en faveur de la poursuite de la mise en œuvre d'une Europe de la Défense sont deux éléments importants de cette nouvelle stratégie française.

En succédant à Jacques Chirac à la Présidence de la République, Nicolas Sarkozy a souhaité aller plus loin dans cette stratégie en annonçant le retour de la France au sein du Commandement intégré de l'OTAN, en dotant la France d'un nouveau livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale et en réorganisant notre Défense.

C'est ainsi que le Premier Ministre, François Fillon, a annoncé le 24 juillet dernier la nouvelle réorganisation territoriale de notre Défense. Cette réorganisation devrait aboutir à supprimer 54 000 personnels de la Défense d'ici 2012. Deux objectifs ont été mis en avant : mutualiser les moyens pour dégager des économies, qui pourront être notamment réinvestis dans une modernisation des équipements militaires, mais aussi faire face à de nouveaux défis stratégiques dans un monde moins stable confronté à une globalisation notamment du terrorisme.

Cette réorganisation souhaitée par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, s'accompagnera ainsi de la suppression de nombreux personnels dans un certain nombre de territoires. La Lorraine est de loin la région française la plus touchée. Elle supportera à elle seule près d'un quart de la suppression de postes. Des villes au riche passé militaire comme Metz ou Bitche perdront respectivement  près de 6 000 et 1 000 personnels de la Défense.

Si la France souhaite réorganiser ses forces armées dans le but de les rendre les plus opérationnelles possibles face à de nouvelles menaces, elle n'est pas la seule à s'être emparée de cette nouvelle donnée.






Répartition géographique des Forces américaines stationnées en Allemagne et en Italie
Répartition géographique des Forces américaines stationnées en Allemagne et en Italie

Les Etats-Unis d'Amérique ont annoncé fin août 2008 une importante réorganisation de ses troupes de la 7ème Armée présente sur le territoire européen et tout particulièrement en Allemagne. Ainsi d'ici 2012, le nombre des personnels des forces américaines actuellement stationnés en Allemagne passera en effet de 42 000 à 24 000. Ils étaient 63 000, il y a 3 ans ! Un Land comme le Bade-Würtemberg perdra 15 000 « GI's ». Des villes du même Land telles Mannheim et Heidelberg perdront 3 490 et 743 personnels de l'US Army. Le Land de Rhénanie-Palatinat, quant à lui, s'il perdra en 2011 le 16ème Bataillon de Chasseurs de l'Armée française stationné à Saarburg, verra cette perte compensée par l'arrivée à Baumholder de 163 personnels américains et de 625 personnels à Kaiserslautern qui accueille déjà dans son district à Rammstein sur la Base aérienne de l'US Air Force l'Etat-Major des Forces américaines en Europe.

La nouvelle donne mondiale, la lutte contre le terrorisme et l'état de leurs finances imposent aux armées occidentales de se réorganiser. Néanmoins, cette réorganisation impose aux régions françaises et allemandes touchées par la perte de personnels militaires qu'ils soient français ou américains de relever des défis considérables en matière de redynamisation de territoires, de reconversion professionnelle de personnels militaires et civils. Dans la mesure où ces réorganisations françaises et américaines touchent essentiellement la zone frontalière franco-allemande, il serait sans doute souhaitable que la région Lorraine mais aussi les Länder de Rhénanie-Palatinat et du Bade-Württemberg puissent échanger sur leurs expériences, sur leur vision, sur leurs projets  de reconversion de territoires touchés par les réorganisations militaires.

Là encore, la coopération franco-allemande pourra certainement apporter des pistes utiles aux uns comme aux autres.

Gregory Dufour
Président du Cercle Esprits de Défense

crédit photo : Sgt. 1ère Classe Dexter D. Clouden avec l'aimable autorisation de l'US Army








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...