Pour que vive la mémoire combattante d'Outre-Mer



Les représentants de la section de Nouméa de l'ANT-TRN lors de la dernière cérémonie d'hommages aux Anciens d'Indochine
Les représentants de la section de Nouméa de l'ANT-TRN lors de la dernière cérémonie d'hommages aux Anciens d'Indochine

La transmission de la mémoire combattante n’est pas uniquement dévolue à la France métropolitaine.

Nombreux sont ceux qui venaient en effet de nos départements ou territoires d’outre-mer qui ont donné leur vie pour la France durant les conflits du XXème siècle auxquels notre pays a été confronté. Leur rôle de ces combattants reste néanmoins encore trop méconnu des plus jeunes générations d’aujourd’hui. 

Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, avait en ce sens souhaité rendre hommage le 25 juin 2009 lors d’un discours à Fort de France aux derniers représentants (des DOM) qui prirent un jour tous les risques par amour de leur pays, par amour de la France et qui reste une page injustement oubliée de notre histoire nationale jouée par les DOM.


cérémonie de Bir-Harkeim à Nouméa avec le Président de l'ANT-TRN section Nouvelle Calédonie, Claude Benard, et le Porte-Drapeau, Christian Prono
cérémonie de Bir-Harkeim à Nouméa avec le Président de l'ANT-TRN section Nouvelle Calédonie, Claude Benard, et le Porte-Drapeau, Christian Prono

La transmission de la mémoire combattante dans nos DOM-TOM doit donc être ravivée.

C’est l’entreprise menée notamment par Christian Prono de Nouméa (Nouvelle-Calédonie), ancien sous-officier des Troupes de Marine, et de ses amis de la section de Nouméa de l'Association nationale des Titulaires du Titre de la Reconnaissance de la Nation - ATN-TRN (présidée par Alain Couperie), qui nous livre à travers ces deux clichés non seulement un appel à la transmission de la mémoire mais aussi un message de soutien et d’encouragement destiné à nos soldats engagés actuellement sur les différents théâtres d’opérations auxquels la France a pris part : 

« A mon Père, à tous nos Anciens et à tous nos soldats qui sont tombés pour notre pays, devoir de mémoire et de respect, la France est un grand pays et doit être présente sur les conflits pour combattre ce fléau qu'est le terrorisme, bon courage et que Dieu vous protègent soldats Terre Air Mer, un ancien sous-officier des Troupes de Marine, vive La France ! »



Gregory DUFOUR



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...