Opération Turquoise : le Général Lafourcarde pour la réhabilitation des soldats français



Le Général Lafourcade lors de la présentation de son ouvrage à la librairie Géronimo de Metz
Le Général Lafourcade lors de la présentation de son ouvrage à la librairie Géronimo de Metz

Commandant de l’Opération Turquoise en 1994, le Général Jean-Claude Lafourcade est venu présenter à Metz à la librairie Geronimo son ouvrage « Opération Turquoise », une opération qui s’est déroulée au Rwanda il y a 16 ans.

En effet, en 1994, 800 000 Tutsi du Rwanda furent victimes d’un véritable génocide. Avec eux périrent des dizaines de milliers de Hutu opposés aux massacres. La France avait alors mis tout en œuvre pour convaincre l’ONU d’envoyer une force de paix pour tenter de mettre fin à la tragédie. Ce fut l’opération Turquoise, qui sera placée sous le commandement du Général Lafourcade. Pour ses hommes, tous soldats aguerris, le contact journalier avec l’horreur fut une épreuve à laquelle aucune formation ne les avait préparés. C’est cette intervention que rapporte le Général Lafourcade dans son ouvrage. Il y expose les motifs qui ont conduit la France à agir au Rwanda, il y décrit également la mission qu’il estime avoir remplie le mieux possible et les conditions dans lesquelles vécurent les hommes engagés dans cette histoire dramatique. En apportant son témoignage, le Général Lafourcade a voulu réfuter les très graves mises en cause dont furent l’objet les militaires français, accusés par le gouvernement de Kigali d’avoir choisi un camp contre un autre, d’avoir perpétré des horreurs, et même de s’être rendus complices de génocide. Le Général, Saint-Cyrien, se bat depuis plusieurs années pour faire taire de fausses rumeurs pour rétablir également l’honneur de la France et de ses soldats.

Au-delà de cet ouvrage, le Général Lafourcade a fondé une association « France-Turquoise » afin de  défendre et promouvoir, par tous les moyens appropriés, la mémoire et l'honneur de l'armée française et des militaires français ayant servi au Rwanda, et de participer, par tous les moyens appropriés, à l'établissement ou au rétablissement de la vérité sur l'action de l'armée française et des militaires français au Rwanda. 

Un combat pour la vérité qui mérite d'être soutenu !







1.Posté par thomas le 17/06/2010 15:53
oui mon général ce fut une horreur j'y etais je faisais partit de la section genie legion détaché a goma pour ramasser les milliers de cadavres et les enterrer dans les differentes fausses communes au bull dozer si vous vous en souvenez tres mauvais souvenir sinon le pire dema carriere de legionnaire mes respects mon general

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...