Les élus lorrains se mobilisent



Les élus lorrains se mobilisent

Les élus lorrains concernés par les restructurations militaires se sont réunis le 28 juillet 2008 à l'Hôtel de Région autour du Président du Conseil Régional, Jean-Pierre Masseret.

Ils ont rappelé l'unité de la Lorraine face à ces restructurations qui fragilisent son développement économique et social.

Parlementaires nationaux et européens, Présidents de Conseils Généraux, élus départementaux et régionaux, maires et adjoints, Présidents des agglomérations et des intercommunalités, tous ont dit les sentiments d'injustice et d'incompréhension qui les habitent.

Aucun d'entre eux ne renonce à la conviction qu'il est encore possible de modifier le plan initial.

S'ils mesurent la difficulté de l'exercice, ils sont déterminés à agir, considérant que la Région Lorraine est celle qui paie le plus lourd tribut à la réforme.

Tous aussi, ont rappelé la difficulté à saisir la cohérence stratégique des décisions qui bouleversent l'implantation militaire en Lorraine.

Les villes de Commercy et de Bitche savent que les compensations promises ne seront jamais à la hauteur des pertes annoncées. Elles souhaitent donc obtenir des transferts de régiments.

La ville de Dieuze est en attente, elle estime que les propositions qui lui sont faites ne valent pas le 13ème RDP. Le département de la Meuse manifeste de l'inquiétude pour les mois qui viennent. La commune d'Essey les Nancy est également touchée comme celle de Thierville en Meuse

La ville de Metz quant à elle perd la totalité de ses régiments et son agglomération est amputée de la Base aérienne 128 Metz-Frescaty.

Près de 9000 emplois directs sont concernés. Des familles entières vont quitter la Lorraine.









Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, Sénateur de la Moselle
Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine, Sénateur de la Moselle

Considérant que la bataille n'est pas perdue, les élus lorrains réunis à Metz au Conseil Régional ont arrêté les décisions suivantes :

1. Solliciter du Premier Ministre un rendez-vous en urgence

2. Défendre le maintien de la Base aérienne 128 dont la disparition parait incohérente et solliciter auprès du chef d'état major de l'armée de l'air
3. Pour les villes de Bitche, Commercy, Dieuze et Metz le maintien de présences militaires significatives et permanentes. Notamment participer au bénéfice de la Lorraine au débat sur le transfert de régiments de la brigade Franco-allemande ou de toute autre possibilité. A cet effet, un rendez-vous de travail est demandé au chef d'état major de l'armée de terre

4. Etablir une veille politique sur les décisions qui pourraient intervenir dans les mois qui viennent
5. S'aider mutuellement, à bâtir en cohérence, efficacité et solidarité tous les contrats de site qui deviendraient nécessaires, au-delà des actions qui ont été décidées et qui vont être conduites
6. Pour contrer les conséquences économiques et sociales que portent les mesures encore aujourd'hui contestées et en relation avec le préfet nommé à cet effet, obtenir de l'état un plan Etat - Région - Départements - Agglomérations

Ce plan est nécessaire, considérant que les décisions de restructurations militaires s'ajoutent aux difficultés industrielles récemment apparues en Lorraine. Il sera l'occasion le cas échéant de revisiter et de compléter les contrats signés en 2007 pour mettre la Région Lorraine en situation de construire une nouvelle économie.

Liste des signataires :

Jean Pierre MASSERET (Président du Conseil Régional de Lorraine - Sénateur de la Moselle) - Christian NAMY (Président du CG 55) - Michel DINET (Président du CG 54) - Jean Luc BOHL (Président de la CA2M) - André ROSSINOT (Président de la CUGN) - Jean Louis DUMONT (Député de la Meuse) - Hervé FERON (Député de la Meurthe-et-Moselle) - François GROSDIDIER (Député de la Moselle) – Denis JACQUAT (Député de Moselle) - Celeste LETT (Député de Moselle) - Bertrand PANCHER (Député de la Meuse) - Valérie ROSSO-DEBORD (Député de la Meurthe-et-Moselle) - Marie-Jo ZIMMERMANN (Députée de la Moselle) - Nathalie GRIESBECK (Députée Européenne) - Claude BIWER (Sénateur de la Meuse) - Jean-Louis MASSON (Sénateur de la Moselle) - Gisèle PRINTZ (Sénatrice de la Moselle) - Daniel REINER (Sénateur de la Meurthe-et-Moselle) - Jean-Marc TODESCHINI (Sénateur de la Moselle) - Claude ANTION (Maire de Thierville sur Meuse) -Jean-Luc BOHL (Maire de Montigny-les-Metz) - Dominique GROS (Maire de Metz) - François HENRION (Maire de Augny) - Thierry HORY (Maire de Marly) - Gérard HUMBERT (Maire de Bitche) - Dany KOCHER (Maire de Phalsbourg) - Fernand LORMANT (Maire de Dieuze) - Robert MARCHAL (Maire de Châtel St Germain) - Jean Paul MONIN (Maire de Essey-les-Nancy) - Bernard MULLER (Maire de Commercy) - Jean-Claude WANNENMACHER (Maire de Ste Ruffine)












Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...