Le Ministre de la Défense en visite à Nancy



Hervé Morin, Ministre de la Défense
Hervé Morin, Ministre de la Défense

Mercredi 1er avril 2009, le ministre de la Défense, Hervé Morin, s’est rendu à Nancy en Meurthe-et-Moselle pour évaluer l’état d’avancement de deux projets phares de la modernisation du ministère initiée par le Livre Blanc et la Revue générale des politiques publiques (RGPP ) : la mise en place des bases de Défense expérimentale et celle des Centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA), lancées respectivement en janvier 2009 et en septembre dernier.

Les bases de Défense incluent dans un espace géographique donné, tous les organismes du ministère de la Défense. Elles regroupent et assurent, au sein d’un groupement de soutien, les fonctions d’administration générale (ressources humaines) et du soutien commun (habillement, alimentation, etc.), que chaque organisme exerçait auparavant isolément. Le ministre de la Défense , Hervé Morin, a rappelé au personnel civil et militaire ainsi qu’aux élus locaux les effets positifs attendus de cette réforme.



Commandée par un officier de l’armée de l’air, le colonel Moralès, la base de défense de Nancy fait partie des sites choisis pour expérimenter ce concept. « Parmi les 11 bases expérimentales que nous allons déployer en France, Nancy sera avec Marseille, celle qui posera le plus de problèmes. Ces difficultés résulteront de la taille comparable des unités (…). L’expérience passera par une sorte de révolution copernicienne» a reconnu le ministre. En effet, par exemple, la gestion des ressources humaines est jusqu’à présent différente d’une armée à l’autre. Cette base de défense qui regroupe quatre sites : la base aérienne d’Ochey, le 516ème régiment du train de Toul, le 53ème régiment de transmissions implanté sur deux sites principaux à Lunéville et Saint-Clément Chenevières ainsi que les différentes implantations militaires de Nancy est donc très interarmées avec 50% de l’effectif militaire issu de l’armée de terre et l’autre moitié de l’armée de l’air.

Cette visite à Nancy, a aussi été l’occasion pour le ministre de la Défense de rencontrer de jeunes recrues au Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) et d’assister à des signatures de contrats d’engagement. 

source : ministère de la Défense www.defense.gouv.fr








Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...