Le Général Chinouilh, gouverneur militaire de Metz, quitte ses fonctions



Le Général Jean-Loup Chinouilh le 31 août 2010 à Metz
Le Général Jean-Loup Chinouilh le 31 août 2010 à Metz

Le Général de Corps d’Armée Jean-Loup Chinouilh a fait ses adieux le 31 août dernier après deux années passées à Metz en tant qu'Officier Général de la zone de Défense Est, Gouverneur militaire et Commandant de la Région Terre Nord-Est, des Forces françaises et de l’élément stationnés en Allemagne.

Arrivé en septembre 2008, le Général aura relevé le défi qui se dressait face à lui lors de sa prise de fonction : la mise en œuvre de la nouvelle carte militaire en Région Terre Nord-Est et tout particulièrement en Lorraine.

E
n tant que Commandant des Forces françaises stationnées en Allemagne, le Général Chinouilh n’avait pas hésité à effectuer son premier déplacement officiel en Allemagne lors de l’inauguration du musée de la Garnison de Mayence que le Cercle Esprits de Défense, pour ne citer que lui, avait initié. Particulièrement attaché à la coopération avec ses partenaires frontaliers, le Général Chinouilh avait participé au développement de ses relations avec le Wehrbereichskommando II de Mayence.

Le Général Chinouilh est donc  parti ce mardi 31 août après une bien triste cérémonie aux Monuments aux Morts qui vit, comme cela est devenu une très mauvaise habitude à chaque prise d'Armes, une absence remarquée des Messins et Lorrains, faute, il est vrai, à un manque de communication récurrent en la matière. Qui savait que cette cérémonie avait lieu et que le Chef d'Etat-Major de l'Armée de Terre, le Général Elrick Irastorza avait fait le déplacement pour l'occasion ? Ce n'est pas en effet en limitant l'envoi de communiqués de presse et autres informations provenant de l'Etat-Major destinés à quelques médias lorrains que la situation s'améliorera. D'autres relais existent et notamment des réservistes citoyens en charge de promouvoir la Défense. Encore faut-il en avoir la volonté. Ce sont là des difficultés qui devront être rapidement réglées par le Général Pascal Péran, nouveau gouverneur militaire de Metz, faute de voir le lien Armées-Nation définitivement rompu dans une région aussi militaire que la Lorraine.

Bon vent en tout cas au Général Chinouilh, et merci à lui d'avoir bien voulu soutenir le Cercle Esprits de Défense, fondateur de ce site internet, dans ses différents projets, durant ses deux années messines !







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...