Le Cercle Esprits de Défense



Depuis la Révolution française et la première levée de volontaires, le citoyen a toujours été au cœur de la Défense nationale. C'est une tradition républicaine. Si la loi André du 21 mars 1905 instaurait pour la première fois un service militaire devenu national, universel, obligatoire et d'une durée égale pour tous, la loi du 28 octobre 1997, portant sur la réforme et la suspension du service national et sur la professionnalisation des Armées, allait quant à elle profondément modifier l'intime relation qui lie l'Armée à la Nation, cette dernière ne faisant plus appel aux 200 000 emplois d'appelés annuels.

Un profond renouvellement du lien Armées-Nation
Ce choix justifié par un nouveau contexte géopolitique et un nouvel équilibre stratégique imposait à notre Armée une taille réduite tout en permettant à la fois une capacité de réaction et de projection immédiate et renouvelée. Ce changement allait donc donné lieu à un profond renouvellement du lien Armées-Nation : mise en place de correspondants défense dans les municipalités, mise en place de la Journée d'appel à la préparation à la Défense (JAPD), mise en place de la Réserve citoyenne,  enseignement des principes et de l'organisation de la défense nationale et européenne dans le cadre du trinôme Education, création des établissements publics à l'insertion de la Défense (EPID)…

Des difficultés pour la professionnalisation des Armées
Cette révolution, accentuée par l’annonce en juillet 2008 d’une nouvelle carte militaire (annonce faisant suite aux recommandations du nouveau Livre blanc sur la Défense et la Sécurité) ne s'est pas faite sans quelques difficultés : professionnalisation des unités, difficile reconversion des militaires, forte réduction de l'aménagement du territoire par l'Armée (avec la fermeture de nombreux sites), augmentation des opérations extérieures, fin de la fonction de socialisation de l'Armée avec la fin du service national qui permettait de corriger les échecs de l'Education nationale (illettrisme, analphabétisme, civisme, solidarité)…

Une nécessité de s'engager pour la renforcement du lien Armées-Nation
Face à ce changement, bien maîtrisé mais imparfait, et 12 ans après la loi d'octobre 1997, le rôle de la société civile au sein de la Défense et de la Sécurité nationales est plus nécessaire et plus essentiel que jamais pour notre avenir. Il est le garant de la  cohésion et de l'intégration sociales, de la citoyenneté française. La Défense de notre Nation et sa Sécurité doivent passer par un engagement de tous. C'est dans cet esprit républicain que des réservistes citoyens ont entrepris en 2007 la création du Cercle Esprits de Défense.

A travers ses réflexions, ses études, ses activités, son Webzine et son vaste réseau, le Cercle Esprits de Défense impulse de nouvelles propositions concrètes et innovantes. Son action permet d'apporter un soutien et une contribution actifs au lien Armées-Nation et à la Sécurité nationale et à l'idée de la construction d'une Europe de la Défense.



Un think-tank républicain et citoyen pour la promotion du lien Armées-Nation
Le Cercle Esprits de Défense a pour priorité de promouvoir le lien Armées-Nation en donnant la parole aux acteurs anonymes de ce lien à travers une plate-forme institutionnalisée, tout en y apportant l'expérience de ces membres et des personnalités ainsi que celle de ces nombreux partenaires.

Un artisan du développement d'idées nouvelles entre la Défense et la société civile
Le Cercle Esprits de Défense participe activement au développement d'idées nouvelles entre la Défense et la société civile à travers notamment la mise en place par son Président du premier webzine participatif destiné au renforcement du lien Armées-Nation, I-Defense (www.i-defense.org), à travers l'organisation d'événements, de rencontres, de partenariats, de recherches et d'analyses. Il visera ainsi grâce à ses différentes actions à l'émergence d'une réelle citoyenneté française et à une meilleure appropriation des questions liées à Défense par la société civile.


Une association d'aujourd'hui reflétant la diversité des acteurs engagés en faveur de la Défense
Le Cercle Esprits de Défense est administré par des acteurs engagés du lien Armées-Nation dont les origines sociales, professionnelles et intergénérationnelles reflètent la diversité de la société française et de l'Armée : qu'ils soient civils, réservistes ou non, (employés, étudiants, universitaires, cadres dans la fonction publique, responsables associatifs, chefs d'entreprise), militaires, officiers, sous-officiers, soldats du rang, anciens Combattants, retraités de la Défense, familles de militaires…


Promoteur d'un parler européen
Le Cercle Esprits de Défense contribue, grâce à son réseau dans toute l'Europe, grâce à ses relations privilégiées avec les décideurs français et européens, et grâce à ses activités, à la promotion de la coopération entre l'Armée française, les Armées européennes et les pays membres de l'OTAN (et en particulier entre l'Armée française et la Bundeswehr) essentielles pour créer un jour une véritable Défense européenne dans le respect des engagements pris par la France afin que nous puissions un jour, ensemble, comme l'espérait un grand Européen et Républicain de progrès, Aristide Briand, « parler européen ».


Un acteur engagé de la Réserve citoyenne
Le Cercle Esprits de Défense, créé par des réservistes citoyens, a souhaité développer ses activités dans le cadre du respect de la Charte « Partenaire de la Réserve citoyenne » éditée par le Conseil supérieur de la Réserve militaire conformément à la loi n°29-894 du 22 octobre 1999 portant sur l'organisation de la réserve militaire et du service de la Défense nationale modifiée par la loi n°2006-449 du 18 avril 2006.




Gregory DUFOUR



Dans la même rubrique :
1 2

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...