Laurence Vieille, une réserviste citoyenne à l’honneur



Laurence Vieille, une réserviste citoyenne engagée
Laurence Vieille, une réserviste citoyenne engagée

Intégrant la réserve citoyenne en décembre 2004, Laurence Vieille n’a eu de cesse de participer activement en faveur du devoir de mémoire. Issue d’une famille de résistants et porte-drapeau du Souvenir français, elle a ainsi œuvré pendant cinq ans au titre de la réserve citoyenne à la transmission de la mémoire en direction des jeunes. 

Forte de cet engagement, elle s’est ainsi vu remettre le 22 juin dernier lors de la cérémonie des couleurs la médaille des services militaires volontaires des mains du Colonel Laval, commandant le 6ème Régiment du Matériel de l’Armée de Terre
, basé à Besançon dans le Doubs. 

Elle nous livre ci-dessous quelques raisons de son engagement qui fait honneur à la réserve citoyenne. 


Remise de la Médaille des Services militaires volontaires à Laurence Vieille - 22 juin 2009 

Voici quelques lignes pour vous expliquer le pourquoi de cette remise de médaille sur le front des troupes à un personnel civil de la Défense.

 La Médaille
des services militaires volontaires m’a été remise pour trois ans d’activité dans la réserve citoyenne au titre du devoir de mémoire avec comme corps de rattachement la 15ème Base de Soutien du Matériel de l’Armée de Terre (BSMAT), puis le 6ème Régiment du Matériel de l’Armée de Terre (RMAT). J’ai intégré la réserve citoyenne en décembre 2004 (renouvellement en décembre 2007), car cet engagement semblait pour moi être le prolongement d’un autre, celui de porte-drapeau du Souvenir Français que j’accomplis désormais depuis 18 ans.


Le Colonel Laval félicitant Laurence Vieille
Le Colonel Laval félicitant Laurence Vieille

Dans les plis du drapeau que je porte peut être lu : « A nous le souvenir, à eux l’immortalité » sous-titre de l’article de l’Adjudant-Chef Cayeux dans le « Flash info 6 numéro 20 », c’est la principale raison de mon engagement : la mémoire et le respect des hommes et femmes qui se sont battus et qui ont fait preuve d’un courage hors norme pour que nous vivions dans un pays libre. Quand je porte ce drapeau je pense à ceux des guerres passées et à ceux qui ont perdu la vie sur les théâtres d’opérations extérieures.

Cette médaille qui m’a été remise par le Colonel Laval lors de la cérémonie des couleurs, je la dédie à mon arrière-grand-père (croix de guerre avec deux citations en 1914-1918), à mes grands-parents maternels qui l’auraient mérité mille fois plus que moi pour avoir risqué leurs vies et celles de leurs enfants en hébergeant, pendant la guerre de 1939-1945, les résistants rescapés des groupes Guy Mocquet et Marius Vallet, groupes très connus dans le Doubs pour avoir vu certains de leurs membres fusillés à la Citadelle de Besançon. J’ajoute également à cette dédicace mon grand père paternel qui était en Haute-Silésie à la fin de la Grande Guerre, ainsi qu’à papa (croix de la valeur militaire avec deux citations et médaillé militaire en tant que parachutiste de 1ère Classe au titre de la Guerre d’Algérie où il était appelé sous les couleurs du
8ème Régiment parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa). Bien qu’ils ne soient plus parmi nous, ils ont fait de moi ce que je suis.

Je remercie mes sœurs qui ont porté le drapeau du Souvenir français, soit avant moi pour l’une, soit comme suppléante pour l’autre. Il est vrai que nous sommes porte-drapeau de filles en mères dans la famille, puisque maman a été choisie par l’« Association des Veuves et Orphelins de Guerre » pour être le leur.

Laurence Vieille







1.Posté par Laurence VIEILLE le 05/07/2009 11:45
Bonjour à tous, si j'ai accepté que le Cercle Esprits de Défense fasse paraître un article sur i-defense, ce n'est pas par culte de la personnalité, ou par besoin de reconnaissance personnelle, mais plutôt pour que la Réserve citoyenne soit maintenue et que les réservistes citoyens soient considérés comme des réservistes à part entière, comme cela est jusqu'à présent prévu dans les textes.Laurence VIEILLE

2.Posté par VANDEVEDE le 05/07/2009 11:53
merci pour les remerciements.......

3.Posté par andry joelle le 06/07/2009 07:29
merci aussi pour les remerciements

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...