La République fédérale d'Allemagne réunifiée souffle sa vingtième bougie



La République fédérale d'Allemagne réunifiée souffle sa vingtième bougie

La chute du Mur de Berlin en novembre 1989 a permis une réunification tant espérée par de nombreux Allemands que par de très nombreux Français et Européens. 

Le 3 octobre, reste une journée exceptionnelle non seulement pour les Allemands mais aussi pour les Européens. Nous ne pouvons chaque année avoir une pensée appuyée pour l’ancien Chancelier fédéral allemand, Helmut Kohl, sans qui cette réunification n’aurait assurément pu voir le jour. Un Chancelier qui aura œuvré sans cesse dès 1989, avec François Mitterrand, non seulement à la stabilisation de l’Europe, avec la création de la Brigade franco-allemande, puis en 1991 avec avec la création, avec la Pologne, du Triangle de Weimar ou encore avec la ratification du Traité de Maastricht ou la création de l'Eurocorps en 1992, mais aussi au développement et à l’approfondissement de l’amitié franco-allemande pour créer, avec l’ensemble de nos partenaires, cette Europe de Paix à laquelle tant de générations avaient aspiré avant nous. N’oublions pas cette histoire, cette mémoire franco-allemande partagée, alors que nous célébrons aussi (dans un silence de plomb alors même que certains nous rabâchent les oreilles en France avec leur identité nationale) cette année en 2010 le 140ème anniversaire de la guerre franco-allemande de 1870-1871 qui marqua profondément nos deux pays et notamment la Lorraine (avec une germanisation forcée en Alsace et en Moselle). A noter que le Cercle Esprits de Défense organisera une conférence sur cette première guerre en janvier 2011 à Metz.

Mais aujourd’hui fort heureusement, l’amitié franco-allemande esquissée en leur temps par Aristide Briand et Gustav Stresemann (tous deux Prix Nobel de la Paix en 1926), et concrétisée et renforcée par le Général de Gaulle et Konrad Adenauer et leurs successeurs, est encore bien vivante. Elle trouve tout son écho tant au niveau national entre Paris et Berlin que dans les régions frontalières. 

Cette amitié franco-allemande aura également contribué à permettre à l’Allemagne de retrouver, en l’espace de vingt ans, non sans difficultés, toute sa place en Europe en particulier, et dans le concert des Nations, en général, tant d’un point de vue politique, qu’économique, militaire ou scientifique. Que d'efforts auront été faits et supportés par la population allemande. Mais aujourd'hui, les divers indicateurs économiques démontrent que ces efforts conssentis au nom de l'intérêt général ont été payants, même si de nombreuses inégalités entre l'Est et l'Ouest demeurent. Le modèle rhénan, que certains "experts" disaient condamnés avec la crise internationale, est de retour. Une véritable leçon pour la France et nos "responsables" politiques qui ont parfois tendance à vouloir trop regarder dans les modèles des pays scandinaves avant même de regarder ce qui se fait, avec succès, chez nos voisins allemands de l'autre côté de notre frontière ! L'anti-germanisme conscient ou insconscient primaire a encore, hélas, de beaux jours en France où tant de nos compatriotes aiment se dire, à contrario, européens ! L'amitié franco-allemande, comme l'évoquait François Mitterrand, est une construction permanente. Les comportements de certains ne peuvent, hélas, que lui donner raison.

Cette année encore, nous ne pouvons que souhaiter un très bon anniversaire à la République fédérale d’Allemagne, un beau pays frontalier de la France dont la culture et la langue méritent d’être davantage découvertes, connues et enseignées en France. 






Dans la même rubrique :
1 2 3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...