La Belgique lance l'engagement volontaire militaire pour des jeunes de moins de 26 ans



La Belgique lance l'engagement volontaire militaire pour des jeunes de moins de 26 ans

Adopté en décembre 2009 par le Parlement belge, l’Engagement volontaire militaire (EVMI) a été lancé il y a quelques jours par le ministre de la Défense du Royaume de Belgique, Pieter de Crem. Pour 2011, ce sont ainsi 250 places qui seront à pourvoir pour de jeunes volontaires. L’initiative est d’ores et déjà un succès. En effet, 1 017 jeunes ont d’ores et déjà déposé leur candidature. Les candidatures les plus nombreuses venaient des provinces de Liège et du Hainaut et, globalement, de francophones (75%). Ceci n’étant pas anodin dans un climat politique particulièrement tendu en Belgique depuis l’incapacité des responsables politiques flamands et wallons à former un gouvernement depuis les élections législatives d’il y  a quelques mois.

L’engagement volontaire militaire sera accessible aux Belges de 26 ans maximum. Il durera entre 24 et 48 mois maximum. Durant les six premiers mois, le volontaire perçevra une solde d’environ 7 € par jour, et bénéficiera par la suite du salaire normal d’un militaire officiant dans la même catégorie de personnel. Un des objectifs de ce nouveau dispositif en outre-Meuse étant d’ouvrir les portes de l’Armée à des jeunes rencontrant des difficultés d’embrasser la carrière militaire du fait qu'ils ne disposent que de peu ou pas de qualifications ou qu'ils ne se classent pas en ordre utile lors des épreuves de sélection d'une autre forme de recrutement.

Ce dispositif, qui s’inscrit notamment dans le cadre de la transformation de la Défense belge (avec notamment la création de 1 200 postes nouveaux dès 2011), permettra également à l’Armée belge de rajeunir ces soldats et de renforcer assurément un sentiment national mis à mal avec les tensions communautaires entre politiques flamands et politiques francophones. 







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...