L'Association Connaissance de la Meuse, lauréate 2010 du Prix "Valmy"



Fondé par le Cercle Esprits de Défense à l’occasion du 90ème anniversaire de la fin de la première guerre mondiale, le Prix « Valmy » du Cercle Esprits de Défense au sein de la prestigieuse Académie des Sciences Morales et Politiques (Institut de France à Paris) est destiné à récompenser toute initiative permettant de promouvoir tant l’esprit de défense que le renforcement du lien Armées-Nation. Il est remis chaque année par le Président du Cercle Esprits de Défense et par le Président de l’Académie des Sciences Morales et Politiques à l’occasion de la séance publique annuelle de l’Académie.

Pour sa première édition en 2008, il fut attribué aux trois animateurs du trinôme académique de Lorraine : Stéphane Douillot (pour l’association lorraine de l’Institut des Hautes Etudes de Défense nationale), Hervé Cosnard (pour le Rectorat) et le Colonel Jean-Luc Cotard (pour l’Etat-Major de la Région Terre Nord-Est). 

En 2009, le Prix « Valmy » fut attribué à un Allemand, à Wolfgang Balzer, Président de l’Association pour la promotion de la Garnison de Mayence, pour avoir créé des salles militaires françaises au sein du musée de la Garnison de Mayence. Ces salles ont permis de mettre en exergue l’histoire militaire française à Mayence et en Rhénanie-Palatinat pour les périodes 1919-1930 et de 1945 au milieu des années 90.

Enfin, pour sa troisième édition, le Prix « Valmy » du Cercle Esprits de Défense a été attribué le 15 novembre dernier lors de la séance solennelle publique de l’Académie des Sciences Morales et Politiques à l’Association « Connaissance de la Meuse », présidée par Jean-Luc Demandre, pour son spectacle « des Flammes à la Lumière » consacré à la Grande Guerre. Depuis 15 ans, cette association rassemble, chaque année, plus de 500 bénévoles qui se dévouent avec passion pour réaliser, dans les carrières d’Haudainville, non de loin de Verdun, le spectacle des « Flammes à la Lumière ». A travers le parcours d’un Français, d’un Allemand et d’une Belge, le propos est de rappeler comment des millions d’hommes ont été plongés dans ce cataclysme et comment il est possible de surmonter la haine pour aboutir à la réconciliation puis à l’amitié.

L’initiative de l’Association Connaissance de la Meuse permet ainsi chaque année de faire revivre une mémoire militaire française et européenne, et tout particulièrement celle de la première guerre mondiale, grâce aux nombreux bénévoles parmi lesquels figurent de nombreux jeunes français et allemands.

Elle est ainsi toute désignée pour devenir la lauréate 2010 du Prix "Valmy".





Contribution du Cercle Esprits de Défense au Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale | Revue de presse | Prix Valmy















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...