"France Défense Nation" aux Pays-Bas



Personnel féminin autour de Madame la Consule et du Lieutenant Gueranger qui a établi le projet en activités « réserve citoyenne »
Personnel féminin autour de Madame la Consule et du Lieutenant Gueranger qui a établi le projet en activités « réserve citoyenne »

Le Détachement français « France Défense Nation » parrainé par l’U.N.O.R et mis en place par son délégué national aux marches, le Capitaine Jean Pierre Mezure, son Adjoint le capitaine Thierry Darney (ANORAA) et son concepteur à la DMD 31, le sous-lieutenant Martine Guéranger (AOR 31) avait pu réunir 5 équipes et plus de cent militaires français, d’Active ou de Réserve.

Entrainés sur 800 km, sélectionnés à la marche nationale française de Chantonnay, ils ont fait merveille à Nimègue aux Pays-Bas. Lors de cette rencontre de la « fine fleur » de cette Marche centenaire, chaque équipe a remporté le trophée militaire de l’équipe ayant eu le moins d’abandons. Cela est méritoire car si la quantité y était (111 équipiers)), la qualité ne faisait pas défaut.

Les participants venaient de diverses unités, 8ème  Rmat, 132ème BCAT, 5ème  R.G., Cedimat, Base pétrolière interarmée, base de Taverny, de Brétigny…..de la Marine (Cherbourg, Lyon,Etat-Major), de la gendarmerie nationale, et aussi de la Légion (1 er RE et 1 er REG). Parmi nous, 9 personnels féminins, témoignant d’un entraînement exceptionnel, arriveront à bon port après 175 km d’une marche éprouvante, sans abandon…..à méditer Messieurs !

Toute la fine fleur de la marche, aussi bien civile que militaire était présente…. 48317 au départ dont 5000 militaires pour 64 Nations. Les départs à 4 h00 du matin avec 95% d’humidité et 7°C pour une arrivée en début d’après-midi avec 25°C ,dans un bain de foule permanent nous ont permis de vivre cet événement qui demeure « le rassemblement de la marche » décrit par le Guinness des records.


retour au camp
retour au camp

Trombes d’eau subites, soleil brûlant alternent dans ce microclimat sur un circuit uniquement goudronné. Les pieds chauffent vite, les jambes deviennent lourdes, les 10 kilos du lest se rappellent sans arrêt à notre attention dans des foulées à 6 km/h. Malgré tout, le trajet nous replongent dans l’Histoire, celle du fameux « Pont trop loin »de septembre 1944.

Notre fatigue s’oublie au fur et à mesure que nous découvrons la zone de saut de la 82ème Airborne, le chemin du sacrifice du régiment québécois de la Chaudière, la piste à partir de laquelle les paras US prirent à revers un pont que nous emprunterons dans une foule compacte au son de la Cornemuse des Black Watch du Royal Regiment of Scotland.

Puis, au 110ème km, nous nous arrêtons pour honorer au Monument du cimetière canadien, certes, les Alliés débarqués quelques semaines plus tôt en Normandie qui périrent pour la Liberté pendant la bataille d’Arnhem, mais aussi nos soldats. C’est tout le sens du devoir de mémoire, créé depuis Toulouse en 2004 …Qui se souvient de l’Opération Armhest d’avril 1945 où les SAS des 2 et 3èmes  RCP illustrèrent, en portant pour la première fois, le béret lie-de-vin, l’esprit de la Mission, du Sacrifice et la Victoire de nos Armes, permettant par leur action de raccourcir la durée de la Guerre, de capturer une division allemande et de libérer le Nord des Pays-Bas. Déjà avant eux, un Réserviste, tombé à la tête de la Troop 8 donnera son nom à une unité de nos Bérets verts, le Capitaine Trepel !


Remise de la Médaille du détachement au Commandant de la Zone de Défense Nord des Pays-Bas
Remise de la Médaille du détachement au Commandant de la Zone de Défense Nord des Pays-Bas

Les souvenirs se mêlent, depuis l’inauguration de la marche, où notre détachement défila avec le drapeau de la 30ème section AFFAA, devant le gouvernement néerlandais dans le stade de Nimègue à l’appel du nom « France », en passant par la revue de nos Français passé par le commandant néerlandais du camp et Madame la consule de France, après avoir écouté l’ordre du jour que le Général commandant la 11ème B.P., ou par la rencontre de l’amicale des légionnaires.

Nous sommes trois de Toulouse à être venus pour la cinquième fois, endurer cette épreuve. Mais pourquoi ? Peut-être la joie de vivre avec les millions de Néerlandais venus nous supporter le long de ces 175 km ! Peut-être l’honneur de représenter notre Pays et la Ville de Toulouse dont nous portions les couleurs ! Peut-être cette cohésion, dans un sport où la pratique permet de se connaître si ce n’est les autres en tout cas soi-même ! Peut-être tout simplement « Etre et Durer », « Croire et Oser » dans un défi où ensemble on va jusqu’au bout.

L’édition 2009 fut exemplaire et Monsieur le Secrétaire d’Etat à la Défense, Hubert Falco avait bien voulu que nous fassions un dépôt de gerbe en son nom. Le lien Armée-nation passe par la présentation de nos Cités. C’est ainsi que Drapeau de Toulouse, de Mulhouse et de Lyon flottaient au vent avec l’accord de nos Municipalités.

Déjà le recrutement pour 2010 est en cours… alors, contactez-moi car les inscriptions commenceront en janvier prochain.

Commandant Jean-Pierre Mezure (jeanpierre.mezure@sfr.fr)
Chef du détachement « France Défense nation »
Délégué national aux marches UNOR



Jean-Pierre Mezure



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...