Exposition « Stauffenberg et l'Opération Walkyrie » à Paris jusqu’au 29 août 2010



von Stauffenberg
von Stauffenberg

Le Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin présente jusqu’au 29 août prochain une exposition itinérante, réalisée par le Mémorial de la Résistance Allemande de Berlin (Gedenkstätte Deutscher Widerstand) et la Fondation du 20 Juillet 1944 (Stiftung der 20. Juli 1944) en partenariat avec le Mémorial-Musée. Vingt tableaux historiques composés de photos et de documents d’archives précisent le rôle de Claus Schenk Graf von Stauffenberg dans l’organisation de la résistance allemande et nous renseignent sur sa personnalité.

A l’automne 1943, Claus Schenk Graf von Stauffenberg est au coeur de la conjuration militaire et civile visant à éliminer Hitler et rétablir l’état de droit en Allemagne. Nommé chef d’état-major auprès du commandant de l’armée de réserve, au début du mois de juin 1944, Stauffenberg est l’une des rares personnes à pouvoir approcher le « Führer » dans son quartier général. Il prend alors la tête de « l’Opération Walkyrie » et décide d’assumer lui-même la responsabilité de l’acte en introduisant un explosif dans la « Wolfschanze » (la tanière du loup). L’échec de l’attentat entraîne une nouvelle vague de terreur du régime nazi. Stauffenberg et plusieurs des conjurés sont exécutés la nuit même et plus de cent cinquante opposants sont assassinés. Les familles, y compris les enfants, subissent une répression impitoyable. C’est dans le contexte de la préparation de cette opération que l’exposition s’attache à analyser le parcours de Stauffenberg au sein de la résistance allemande au nazisme. Officier de carrière, Claus Schenk Graf von Stauffenberg accueille favorablement, au début, l’arrivée d’Hitler au pouvoir.

L’exposition revient sur les origines et la formation intellectuelle de Stauffenberg pour éclairer ses motivations de résistant et les raisons de sa prise de conscience très progressive des dangers et des crimes du national-socialisme. Pour la 3ème fois depuis 1995 la Gedenkstätte Deutscher Widerstand 
(Berlin) et le Mémorial du Maréchal Leclerc / Musée Jean Moulin organisent une exposition temporaire consacrée à la résistance allemande au nazisme.

Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin
Jardin Atlantique (au-dessus de la gare Montparnasse)
23, allée de la 2ème DB – Paris 15ème arrondissement
Tel :  01 40 64 39 44
Fax : 01 43 21 28 30
Métro : Montparnasse Bienvenue
www.ml-leclerc-moulin.paris.fr 

Ouverture de 10h à 18h tous les jours sauf le lundi et jours fériés

Tarifs
plein tarif : 4 euros 
tarif réduit : 3 euros 
demi-tarif : 2 euros 
gratuit pour les moins de 14 ans






Dans la même rubrique :
1 2 3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...