Des jeunes lorrains et sarrois sur les plages du Débarquement



La Pointe du Hoc qui sera conquise par les 225 Rangers du 2ème Bataillon de Rangers du Lieutenant-Colonel James E. Rudder
La Pointe du Hoc qui sera conquise par les 225 Rangers du 2ème Bataillon de Rangers du Lieutenant-Colonel James E. Rudder

Afin de célébrer le 65ème anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944, l’Office national des Anciens Combattants du département de Moselle a organisé avec le soutien financier d’une vingtaine d’associations patriotiques un séjour de 3 jours (22-24 mai) en Normandie dans un cadre franco-allemand.

45 jeunes lorrains et sarrois provenant de deux établissements scolaires mosellans (un lycée privé de Metz et un collège de Cocheren dans le nord de la Moselle) et deux Realschulen sarroises de Heusweiler et Friedrichsthal ont en effet pu profiter de ce voyage.

Ces jeunes français et allemands ont ainsi pu parcourir durant 3 jours les principaux sites du Débarquement : Arromanches avec son port artificiel et son musée, Longues-sur-mer et ses batteries allemandes mais aussi La Cambe et son cimetière militaire allemand. La Cambe fut assurément l’un des moments les plus émouvants pour les jeunes. Après une visite organisée par le conservateur Lucien Tisserand, une des élèves allemandes a pu retrouver la tombe d’un de ses aieux. Ce moment fort a permis aux jeunes de prendre conscience que la guerre, que les guerres franco-allemandes notamment ont bel et bien fait partie de leurs familles avec des aieux qui ont été combattants, résistants ou bien soldats tombés au champ d’honneur.


Visite du cimetière militaire allemand de Lacambe
Visite du cimetière militaire allemand de Lacambe

Après ce moment, les jeunes ont pu poursuivre leur voyage : Pointe du Hoc et son site remarquable, le musée Omaha situé à Saint-Laurent sur Mer, Colleville-sur-mer et son cimetière militaire américain, Bayeux avec son musée de la Bataille de Normandie, son musée Charles de Gaulle et son musée de la Tapisserie) et enfin Caen et son mémorial.

Fort du succès de ce voyage pédagogique tant d’un point de vue du contenu que de la symbolique, l’ONAC de Moselle devrait réitérer chaque année ce voyage franco-allemand en terres normandes en participant activement à l’émergence d’une mémoire partagée.






Dans la même rubrique :
1 2 3

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...