De jeunes messins se souviennent de la Libération de Metz, il y a 65 ans



les écoliers de l’Ecole de La Salle devant l'Hôtel de Ville de Metz aux côtés des Porte-drapeaux du Souvenir français
les écoliers de l’Ecole de La Salle devant l'Hôtel de Ville de Metz aux côtés des Porte-drapeaux du Souvenir français

Le 22 novembre 1944, après de durs combats, la ville de Metz était enfin libérée du joug nazi par les 5èmes et 95ème division d’Infanterie américaine et les Forces françaises de l’Intérieur, les « FFI ».

Afin de commémorer cet événement, le Souvenir français de Metz, présidé par le Docteur André Masius, et la Ville de Metz avaient organisé plusieurs manifestations.

Le Souvenir français avait organisé un circuit mémoire dans Metz avec des écoliers de l’Ecole de La Salle où chacune des 7 plaques commémoratives de « FFI » morts au combat entre les 20 et 21 novembre 1944 durant la libération de Metz  a été fleurie par les élèves avec dépôt de bougies en présence du drapeau national et d’un clairon.


Ces 7 plaques, qui mériteraient largement une restauration, portent les noms d’Adrien George, d’Armand Bremm, d’Antoine Kreicher, de Raymond Koeber, de Gustave Leininger, d’Alfred Wojtecki et de Jean Hoersen.


La place d'Armes et ses jeep américaines
La place d'Armes et ses jeep américaines

Accompagnés d’un « FFI », les enfants de l’Ecole de La Salle ont ainsi pu se familiariser, non sans émotion, avec leur passé et ont pu approcher le lendemain une vingtaine de vétérans américains qui avaient fait spécialement le déplacement (sans doute leur dernier déplacement) des Etats-Unis ainsi qu’une douzaine de véhicules américains d’époque qui avaient pris possession de la Place d’Armes de Metz.


Les drapeaux français et américains sur le fronton de l'Hôtel de Ville de Metz
Les drapeaux français et américains sur le fronton de l'Hôtel de Ville de Metz

Le public messin était venu nombreux afin de pouvoir côtoyer de près ces témoins et ces vestiges de l’Histoire qui avaient pu reprendre vie grâce à l’action bénévole des membres de plusieurs associations de reconstitution historique tels que l’association Thanks Gi’s ou le Club Lorrain de Véhicules Militaria Alliés 95 I.D. US . A l’issue, le public s’est déplacé dans la salle d’honneur de l’Hôtel de Ville afin de participer à l’inauguration d’une exposition temporaire organisée par l’Association des Amis de la 95ème Division d’Infanterie américaine.


De jeunes messins se souviennent de la Libération de Metz, il y a 65 ans






1.Posté par Louis Brigitte le 02/02/2011 19:47
Juste pour vous dire que Antoine Keicher était mon grand-père .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...