Commémoration du Débarquement en Normandie



Le Prince Charles de Galles,  Stephen Harper, Premier Ministre du Canada, Nicolas Sarkozy, Président de la République, r Gordon Brown, Premier Ministre britannique, et Barack Obama, Président des Etats-Unis, le 6 juin 2009
Le Prince Charles de Galles, Stephen Harper, Premier Ministre du Canada, Nicolas Sarkozy, Président de la République, r Gordon Brown, Premier Ministre britannique, et Barack Obama, Président des Etats-Unis, le 6 juin 2009

65 ans après le Débarquement en Normandie qui allait être un tournant dans l’issue de la deuxième guerre mondiale en Europe, la France a rendu hommage au cœur du cimetière américain de Colleville-sur-mer, à tous ces soldats tombés sur les plages normandes un 6 juin 1944. Ce furent en effet à Omaha Beach et sur d'autres plages baptisées de noms de code - Juno, Sword, Gold et Utah - ainsi qu'à la Pointe du Hoc, que les forces alliées de la Grande-Bretagne, du Canada, de la Pologne, de la France Libre et des États-Unis ont organisé la plus importante opération amphibie de l'histoire moderne, soutenue par le parachutage courageux de camarades américains et britanniques derrière les lignes de front.

Le Président de la République Nicolas Sarkozy a rendu hommage  à tous ceux qui ont versé leur sang sur la terre normande (…) et
qui se battirent loin de chez eux avec un courage admirable contre un ennemi impitoyable comme si le sort de leur propre patrie était en jeu. Il rappela également dans son allocution l’amitié indéfectible liant les Etats-Unis et la France.


Nicolas Sarkozy et Barack Obama le 6 juin 2009 lors de la conférence de presse conjointe
Nicolas Sarkozy et Barack Obama le 6 juin 2009 lors de la conférence de presse conjointe

Invité du Président de la République - au même titre que le prince Charles, que le Premier ministre canadien, Stephen Harper, et que le Premier ministre britannique, Gordon Brown - le Président des Etats-Unis, Barack Obama a rappelé quant à lui dans son discours le devoir de ne pas oublier que le jour J  a représenté le moment et l’endroit où la bravoure et l’altruisme de quelques-uns ont réussi à changer la direction de tout un siècle. Un siècle marqué également par la barbarie nazie illustrée par les camps de concentration tel que Buchenwald. C’est d’ailleurs à Buchenwald, que le Président Obama s’était rendu, juste avant son déplacement en Normandie, en compagnie de la Chancelière allemande Angela Merkel et du lauréat du Prix Nobel de la Paix, Elie Wiesel, qui est l’un des survivants de ce camp de la mort.

Dans la suite de son intervention, le Président Obama a déclaré que bien après notre départ de cette terre, le mot Jour J continuera à susciter de la fierté et de l'estime chez les hommes et chez les femmes à l'égard de ces héros qui se trouvent aujourd'hui parmi nous mais que les générations n'auront jamais l'occasion de rencontrer. Lui qui a perdu durant cette guerre, son grand-père, sergent de l’armée américaine tout comme deux de ses frères.

Ces hommes tombés lors du Débarquement et lors de la Bataille de Normandie et reposant pour bon nombre d’entre eux en Normandie, qu’ils fussent américains, canadiens, britanniques, français ou allemands, ne doivent pas seulement, selon le Président Sarkozy, appartenir à l’histoire. Ils doivent en effet  faire partie de notre mémoire tant nationale que partagée. 

Crédit photos :
Crown / Downing Street
Peter Souza / White House







Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...