85 tombes militaires allemandes profanées dans le Haut-Rhin



85 tombes militaires allemandes profanées dans le Haut-Rhin

85 tombes de soldats allemands ont été profanées dans la nuit du 27 au 28 mai 2010 dans le cimetière militaire allemand de Guebwiller (Haut-Rhin / Alsace).  Sur l'une d'entre elles était inscrit l'injure "race de putes". Une enquête est actuellement en cours.

De nombreuses personnalités ont réagi à cette profanation. Dans un courrier transmis à Horst Köhler, Président de la République fédérale d’Allemagne, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, a condamné « avec la plus grande fermeté cet acte révoltant et lâche ». Il a également exprimé son souhait de voir « les coupables rapidement identifiés, traduits en justice et condamnés, avec toute la sévérité qui s'impose ».

Huber Falco, Secrétaire d’Etat à la défense et aux Anciens Combattants, a déclaré pour sa part que «  troubler le repos des uns, c'est violer aussi celui des autres ». Quant au Ministre de la Défense, Hervé Morin, qui s'était rendu sur place le 28 mai, a qualifié cette profanation d’«insulte» à l’amitié franco-allemande.

Ce cimetière profané est bel et bien un haut lieu de la mémoire franco-allemande. En effet, au-delà des 175 soldats allemands de la seconde guerre mondiale, se sont également 1 063 soldats allemands ainsi que 443 soldats français de la première guerre mondiale qui y reposent.

Le cimetière militaire allemand de Guebwiller est entretenu et géré par le Service d’entretien des sépultures militaires allemandes ( en allemand : Volksbund deutsche Kriegsgräberfürsorge - voir également notre article sur le Volksbund) dont le siège français est basé à Metz en Moselle. Le Volksbund entretient en France plusieurs dizaines de cimetières militaires allemands et organisent également des chantiers internationaux franco-allemands permettant à des jeunes français et allemands de participer à l’entretien des cimetières militaires allemands avec, en parallèle, de nombreuses activités pédagogiques et ludiques leur permettant de promouvoir une mémoire partagée franco-allemande si essentielle à l’Europe et à des régions telles que la Lorraine et l’Alsace.

Le service d'entretien des sépultures militaires allemandes estime que le montant de la restauration des 95 tombes s'élèverait à 66 500 €. Il espère également un soutien financier de la part du gouvernement fédéral allemand. Un appel à souscription de part et d'autres des frontières serait sans aucun doute une piste fort intéressante, un geste marquant qui permettrait également de démontrer le lien profond unissant nos deux pays et nos deux sociétés civiles.







1.Posté par arnaud le 29/05/2010 18:38
que l'on retrouve les auteurs de cet acte scandaleux et que leur peine soit commuée en plusieurs années de travaux d'intérêt général auprès du service d'entretien des sépultures militaires allemandes et notamment sur ce cimetière qu'ils ont saccagé ! Ce serait une peine juste et utile ! Et ça leur permettrait de les faire réfléchir !

2.Posté par Jehan le 01/06/2010 19:27
Je suis un "Enfant de la Guerre" et j'ai maintenant, la nationalité allemande (double nationalité).
C'est scandaleux ! C'est un acte lâche. Il fait "honte" à l'amitié franco-allemande.
Il faut trouver rapidement et punir très sévèrement les auteurs de cette profanation.
Je pense aussi qu'ils devraient avoir plusieurs années de travaux d'intérêt pour le "Volksbund".
Oui, une souscription serait la bienvenue, mais je pense que la France devrait payer une partie de la remise en état des tombes.

3.Posté par vef29 le 13/06/2010 15:33
Que dire du cimetière des Marins Français disparus à Mers-el-Kébir le 3 Juillet 1940. La flotte française se trouvant dans la rade a été attaquée par la flotte anglaise faisant 1297 victimes. Il a été complètement vandalisé en 2005 là-bas près d'Oran (Algérie) Les tombes ouvertes, l'ossuaire où se trouvent les restes des 500 marins du cuirassé "Bretagne" à l'air libre. Des enfants on joué au foot avec les crânes... Mon papa se trouve parmi eux, çà fait mal... Avec l'association des Anciens Marins de Mers-el-Kébir et des familles des victimes nous demandons depuis des années que les restes soient transférés en France..... Sans résultat, on a restauré les tombes et enlevé les croix pour ne pas heurter la susceptibilité de certains, elles sont remplacées par des plots en ciment... (voir le site internet : ledrame-merselkebir.fr )

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Conditions d'utilisation : reportez-vous à la page : "Conditions générales d'utilisation du site et des services d'i-defense.org" dans la rubrique "A propos".

Défense | Parlement | Cercle Esprits de Défense | Mémoires | Tourisme de mémoire | Jeunesse | Lorraine | Relations franco-allemandes | Réserve citoyenne | Tribunes | Bons plans | A propos d'I-Defense















Mon oeil ! sur les relations franco-allemandes

Le 11 novembre en France et en Allemagne : entre commémoration et carnaval

Le 11 novembre reste une journée particulière pour les Français et les Allemands. Si les premiers commémorent l'Armistice du 11 novembre et les Morts pour la France, les Allemands, eux, ouvrent à 11h11 la période des carnavals. Ma Chronique...

Le 9 novembre, une journée allemande et franco-allemande

Cette Chronique France-Allemagne de Radio Jerico est consacrée à la journée du 9 novembre qui ne vit pas que la Chute du Mur de Berlin, la tentative de putsch d'Adolf Hitler en 1923, ou de la Nuit de Cristal en 1938. La journée du 9 novembre fut...

Pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural

J’ai le plaisir de vous informer de la publication de mon article « pour une Grande Europe de l'Atlantique à l'Oural » dans le magazine « Sans frontières » de l'Institut franco-russe de Donetsk et du département français des...

20 juillet 1944, l’opération « Walkyrie », une histoire méconnue de la résistance à Hitler

En ce 20 juillet, l'Allemagne commémore les résistants au IIIème Reich. Ceux de l'opération Walkyrie, c'est-à-dire ceux de la conjuration de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler. Après l'échec de plusieurs tentatives de soulèvement en 1943...